Plus de 1400 nouvelles extensions de nom de domaine

Selon une annonce très récente, plus de 1.400 nouvelles extensions seront mises sur le marché entre 2014 et 2015. Vous y retrouverez suffisamment de ‘’.paris’’, ‘’.bike’’ et bien d’autres encore. Les entreprises qui souhaitent donc posséder un nom de domaine unique en son genre, doivent se saisir sans plus tarder de ces nouvelles opportunités disponibles. C’est un phénomène que certains qualifient déjà de révolutionnaire, car il s’agit là d’un véritable big-bang sur la toile. Voici d’ailleurs un bel exemple d’utilisation de l’extension .paris : http://bienvenue.paris/

Enfin de nouvelles opportunités…

nom-Domaine-wordpress

Il ne fait l’ombre d’aucun doute, que ces nouvelles extensions constituent de belles opportunités pour les TPE et PME. En effet, selon les spécialistes, cela devrait leur permettre de mieux positionner leurs différentes offres. A y voir de près, on peut très vite se rendre compte que ces nouvelles extensions correspondent à toute une multitude de secteurs d’activité. Si vous exercez dans le domaine de l’hôtellerie ou la vente d’équipements de sport par exemple, vous conviendrez que les ‘’.hotel’’ ou ‘’.rugby’’ vous seront très profitables.

Tandis que le commerçant pourra facilement profiter des joies d’un ‘’.promo’’ ou ‘’.shopping’’, un restaurant pourra à loisir piocher dans les ‘’.cafe’’, ‘’.bar’’ et bien d’autres. Il en est de même pour de nombreux autres secteurs d’activités. En somme, les entreprises pourront dorénavant mentionner leur secteur d’activité, directement dans leur nom de domaine.

… et peut-être bien une part de risque

Bien qu’on convienne que ces extensions sont pleines de nouvelles opportunités, il ne faut pas perdre de vue que des risques leur sont liés. On parle notamment de cybersquatting, car il faut bien reconnaitre qu’il sera difficile pour une entreprise de faire une réservation sur toutes les prochaines 1.400 extensions qui seront mises sur le marché. Cela soulève donc la nécessité d’une stratégie réfléchie, pour déterminer les extensions sur lesquelles on souhaite se positionner.

Pour ce qui est de la commande et de la réservation de ces nouvelles extensions, il suffit tout simplement de se rendre sur les sites des sociétés en charge de leur commercialisation. Vous n’aurez qu’à entrer le nom de domaine que vous souhaitez, pour passer votre commande. Pour les extensions qui ne sont pas encore disponibles, un système de précommande a été mis en place de même que la réservation. C’est surtout en matière de coût, que cette offre est intéressante. Vous n’aurez pas à payer plus de 60 euros HT par année, à titre indicatif.

Commencez donc à réfléchir, afin de vous positionner sur les meilleures extensions pour booster votre activité.

Henri Gamelin

Henri Gamelin est le rédacteur et éditeur en chef de notre petit magazine BJ KNS. Il est également l'un des membres fondateurs du site et entretien les relations avec la presse et les partenaires du magazine.