Une boutique en ligne multilingue : quelques notes à prendre

L’expansion et le développement de nouveaux marchés deviendront de plus en plus importants dans de nombreuses industries à l’avenir afin de réussir dans le commerce électronique à long terme. Le multilinguisme est une alternative relativement simple pour définir de nouveaux marchés cibles appropriés.

L’importance d’un site multilingue

Le commerce électronique offre des opportunités essentielles pour les ventes internationales. Théoriquement n’importe quel site Web peut atteindre son public cible dans le monde entier. Si vous vendez vos produits via une boutique en ligne, vous devez absolument envisager le multilinguisme afin d’augmenter continuellement votre portée à moyen et long terme. Un contenu de haute qualité confiée à une agence de traduction web à Madagascar, adapté au pays et à la langue respectifs est une évidence pour une telle refonte de votre boutique e-commerce. Mais il y a aussi quelques autres aspects à prendre en compte pour que tout soit parfait avec le multilinguisme de la boutique en ligne.

Même de petites erreurs de traduction peuvent avoir des conséquences fatales 

Les défis d’une boutique en ligne multilingue consistent principalement en un travail de traduction. Non seulement les descriptions de produits individuelles et le contenu des pages, mais également tous les éléments de navigation et de contrôle doivent être traduits avec précision. Même de petites erreurs peuvent avoir des conséquences fatales, car c’est un signe pour les utilisateurs qu’il s’agit d’une boutique douteuse. Les locuteurs natifs doivent donc toujours travailler sur la traduction et en aucun cas seule la traduction de Google ne doit être utilisée pour ce travail.

Ce qui peut être le plus gros problème pour beaucoup, c’est également d’offrir un support client dans la langue nationale respective. Si nécessaire, des prestataires de services externes peuvent être intégrés à ce stade.

N’oubliez pas les moteurs de recherche 

Pour être efficaces, les campagnes de marketing, la création de liens, l’optimisation des moteurs de recherche (SEO) et la mise en place de l’infrastructure technique (hébergement, domaine, structure d’URL) doivent être menées dans le strict respect des exigences spécifiques à chaque pays. Le référencement international pose un défi particulier dans ce contexte. En plus d’une traduction optimale de l’ensemble de mots-clés, des moyens techniques tels que des liens et des renvois ou le développement d’une structure de page appropriée doivent également être mis en œuvre.

Rappelons également qu’à ce stade, la structure de l’URL de la page doit indiquer clairement à Google quelles zones sont dans quelle langue. Des sous-répertoires tels que /en/ ou /fr/ peuvent assurer une identification appropriée. Bien sûr, vous pouvez également envisager de créer un domaine séparé pour la version spécifique au pays de la boutique en ligne.

Passer d’une boutique en ligne classique à un site de vente multilingue n’est pas une mission facile. En effet, cela requiert du temps et des ressources humaines. Prenez le temps de vous informer sur toutes les tâches que cela engendre. En principe, la tâche concernant la traduction est la plus importante. Il est aussi possible de s’y prendre en premier lieu, puis il faudra assurer le côté développement. Dans tous les cas, ne vous laissez surtout pas tenté de tout faire sans aide. Il sera plus rapide et plus efficace de vous adresser à des professionnels dans le domaine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.